[partage_reseau_sociaux]


L'importance de la méditation 

D’après des recherches effectuées dans 50 pays différents autour du globe la méditation améliore l’intelligence, la créativité, la perception, le sens de l’ordre. Elle réduit  le stress, l’hypertension, l’anxiété, la consommation de médicaments ; Elle a renversé le processus de vieillissant transforme la respiration,  favorise la relaxation profonde,  augmente la productivité, rend la bonne humeur et donne de l’assurance et la confiance en soi. Faisant partie intégrante du mode de vie ayurvédique, la méditation procure la bonne santé tous les niveaux, en n’oubliant pas le spirituel.

S'accorder un moment de détente; lutter contre le stress, la dépression...

Les bienfaits de la méditation sont nombreux.

Qu'est-ce que la méditation ?

Est-ce une technique qu'on peut pratiquer ?

Est-ce un effort à faire ?

Est-ce quelque chose que le mental peut accomplir ?

Il n'est pas toujours facile de savoir par où commencer pour se mettre à la méditation, même lorsqu'on est pleinement conscient des bienfaits de cette discipline. Rassurez-vous, avec une bonne méthode, c'est relativement simple.

C’est pour cela que l’équipe rédactionnelle de Feminastro vous propose deux méthodes simples extraites, des meilleurs guides de méditation dans le monde.

- "de la connaissance de soi", éditions Le Courrier du Livre.

- Krishnamurti dans son livre « Réponses sur l'éducation »

- La méditation ne vise pas l'atteinte d'un objectif particulier (tel qu'un relâchement musculaire par exemple), mais correspond à un mode d'être ouvert à l'expérience du moment, quelle qu'elle soit, sans chercher à la modifier.

Or, les techniques de méditation visent à transformer l’esprit, sans qu’il soit nécessaire de les pratiquer dans un cadre religieux.

C’est une pratique qui permet de cultiver et développer certaines qualités humaines fondamentales.

« La méditation est l'art de savoir être seul. Et l'amour est l'art de savoir être avec les gens, l'art d'être avec d'autres personnes. Mais la méditation vient en premier. »   Tishan

Bouddha


Quelques techniques de méditation et conseils simples pour apprendre à méditer :

Les 4 types de méditation les plus courants sont : la méditation vipassana, la méditation transcendantale, la méditation Zen et la méditation en pleine conscience.

La méditation est votre nature intrinsèque - elle est vous, elle est votre être, elle n'a rien à voir avec vos actions.

Le vide mental constitue à ne plus avoir de pensées qui perturbent l’esprit.

Au début c’est difficile de ne plus penser à rien, mais avec l’entraînement, vous y arriverez.

Ce texte est extrait du livre intitulé "de la connaissance de soi", éditions Le Courrier du Livre.

Pierre angulaire de renseignement de KRISHNAMURTI, la connaissance de soi est la forme première de la méditation, unique voie d'accès à la sagesse.

Donc, le commencement de la méditation est la connaissance de soi, ce qui veut dire être conscient de chaque mouvement de la pensée et de l'émotion, connaitre toutes les couches de ma conscience - non seulement les couches superficielles, mais les activités cachées, secrètes, profondes. Mais pour connaître les activités profondément cachées, les mobiles secrets, les réponses, les pensées et les sentiments, il faut qu'il y ait de la tranquillité dans l'esprit conscient ; c'est-à-dire que l'esprit conscient doit être immobile afin de recevoir les projections de l'inconscient. L'esprit superficiel, conscient, est absorbé par ses activités quotidiennes : gagner de l'argent, tromper les gens, exploiter, s'évader des problèmes - toutes les activités quotidiennes de notre existence. Cet esprit superficiel doit comprendre la vraie signification de ses activités et, ce faisant, introduire une tranquillité en lui-même. Il ne peut pas provoquer une tranquillité, une immobilité, par un enregistrement, par une contrainte, par une discipline. Il ne peut engendrer la tranquillité, la paix, le calme, qu'en comprenant ses propres activités, en les observant, en en étant conscient, en voyant sa dureté.

**********

Voici deux méthodes simples proposées par Krishnamurti dans son livre « Réponses sur l'éducation » pour faciliter l'entrée dans la méditation. Simplement en observant ses propres pensées...

1. Pour apprendre à méditer, commencez par observer comment fonctionne votre esprit, votre mental.

Installez-vous dans une posture de méditation, une posture confortable pour vous. Fermez les yeux et observez-les. Pouvez-vous les garder fixe ? L’immobilité des yeux est importante lors de la méditation. Gardez vos yeux complètement immobiles.

Puis observez vos pensées, sans vous y attacher, leur façon de passer de l’une à l’autre. Observez ce que vous pensez de vos pensées, mais n’intervenez pas, ne retenez aucune pensée, laissez-les passer.

Observez simplement, ne corrigez rien…laissez aller et entrez dans la méditation. 

Faites cet exercice au moment de vous coucher, pendant vos promenades…et vous pourrez entrer dans le commencement de la méditation.

2.  Prenez une position assise, soyez calme, tranquille, détendez-vous.

Puis regardez la nature autour de vous, regardez les arbres, les fleurs, le ciel, la mer, une colline…selon l’endroit où vous vous trouvez.

Observez les couleurs, les formes, les ombres…regardez avec vos yeux, ne pensez pas, observez simplement.

Puis après avoir bien observé l’extérieur, allez vers l’intérieur…fermez les yeux, comme vous avez observé ce qui se passait à l’extérieur, observez maintenant ce qui se passe en vous.

Ne pensez pas, observez simplement. Ici aussi gardez les yeux immobiles, ils n’ont plus rien à regarder ! Vous avez regardé tout ce qui vous entourait extérieurement, maintenant, voyez ce qui se passe  dans votre esprit. Soyez calme….

Au fur et à mesure de ces pratiques, vous deviendrez plus sensibles, présents à toutes choses en vous et autour de vous.

Les prérequis : Le désir et la décision

Pour apprendre à méditer, il faut avant tout décider de le faire. Choisissez un temps et lieu exempts de distraction. Allouez au moins 45 minutes à la pratique de cette discipline chaque jour.

Les bienfaits de la méditation :

Lorsque la méditation est pratiquée correctement, on commence à ressentir les premiers bienfaits au bout de 2 à 3 semaines. Une transformation interne plus profonde s'opère au bout de quelques mois de pratique. Les bienfaits retirés d'une pratique régulière de la méditation sont nombreux et ils ont été prouvés par des milliers d'études scientifiques au cours des siècles.

Selon une étude publiée dans la revue Frontiers in Psychology, la méditation aurait de réels bienfaits sur notre cerveau.

Méditer ne s’apprend pas en lisant mais en pratiquant.

« Pendant la séance, il est préférable de porter des vêtements amples, pas trop serrés à la taille et aux hanches ».

Apprendre à respirer : la base de la méditation

Pratique pour une respiration complète

  • En position allongée sur le dos
  • Posez une main sur votre abdomen, l'autre sur votre poitrine. Elles vont vous servir de témoin, elles vous aideront à sentir ce qui se passe à chaque étage respiratoire.
  • Expirez à fond en vidant bien les 3 étages:
  • l'étage inférieur ou abdominal
  • l'étage moyen ou thoracique
  • l'étage supérieur ou scapulaire.
  • Puis inspirez lentement par le nez en remplissant d'abord l'abdomen qui doit, tel un ballon gonflable, venir pousser votre main. Lorsque votre ventre est bien plein, continuez à inspirer encore de l'air en maintenant le ventre "sorti", afin de remplir votre poitrine. Ensuite, dégagez vos épaules et remplissez-les également d'air.
  • Essayez de le retenir quelques instants
  • Puis expirez lentement en maintenant le plus longtemps possible votre ventre gonflé.
  • Vous viderez d'abord les épaules, puis la poitrine et enfin l'abdomen.

« Depuis les temps anciens, les maîtres spirituels de toutes traditions ont indiqué le Maintenant comme la clé de la dimension spirituelle »

Eckhart Tolle

[partage_reseau_sociaux]