Feminastro MINCEUR

      

[partage_reseau_sociaux] 

 

 

Réconciliez-vous avec votre corps

 

Feminastro vous propose sa « vision minceur ».

Ici, nous emploierons le mot « régime » qu’une seule fois. Pourquoi ?

Parce que dans nos esprits, c’est un mot qui engendre de la frustration et de la privation d'après Claire Rogers Coach pour feminastro. Et puis devant la multitude de méthodes pour maigrir, si la méthode miracle existait, cela se saurait. Et c’est sans parler des carences que engendrent certaines avec parfois des déséquilibres dangereux pour la santé.

Le rôle du cerveau !

N’oublions pas que c’est l’organe le plus fragile de notre corps parfaitement fait. Lorsque nous mangeons, il a pour fonction d’envoyer des informations à notre système digestif. Sans rien changer à notre alimentation, si déjà nous faisions l’effort de bien mâcher notre bol alimentaire. La mastication bien pratiquée et par le biais de nos papilles gustatives qui captent l’information sur l’aliment afin que le cerveau en détecte ses besoins. Pour envoyer ensuite au système digestif l’ordre de métaboliser le bol alimentaire en gardant ce dont le corps a besoin.

Le processus de la « faim » est cérébral. Si nous l’écoutions notre alimentation serait équilibrée sans efforts réels de notre part. Nombre d’entre nous qui confondent la sensation de faim avec le « trou au ventre » et cette impression d’être affamé. Cette sensation est ni plus ni moins une détoxination de l’organisme. Certaines personnes peuvent en faire des hypoglycémies.

Bien entendu, si vous mangez à ce moment-là, l’organisme arrête le processus, privilégiant toujours l’ingestion à la digestion. C’est notre système digestif qui est ainsi fait. Tout un mécanisme de croyances existe autour de la faim. Dont la plus courante dans l’inconscient collectif est la « peur de mourir de faim ». Cela vient, de mémoires ancestrales transmises de génération en génération.

Et si nous mangions ?

Comme, la France étant le pays de la meilleure gastronomie mondiale que nous envient nombre de pays, il est important de savoir qu’une alimentation saine fonctionne comme une médication. Gardons cela en tête ! Pour rester simple, l’information passant sur nos médias qui suggérait vivement de manger cinq fruits et légumes par jour, de préférence crus, est une excellente base pour démarrer. Sachant que chaque individu de par sa morphologie est différent. Un professionnel de la nutrition dans sa vision globale de la santé pourrait approfondir ces différences.

Varier les fruits et légumes frais permet un apport diversifié de vitamines et oligo-éléments rapidement assimilables par notre organisme. Côté protéines, la viande, les fruits secs, le poisson restent les apports les plus connus.

Régime vegan : est-ce le bon moyen pour perdre du poids? Supprimer les viandes et les produits laitiers de votre assiette pour passer au régime végan, bonne ou mauvaise idée ?

Etre végétarien ou vegan n’est pas forcément fait pour tout le monde. Bien entendu, il n’est nullement question de se mettre la pression mais plutôt faire les choses comme nous les ressentons. Si vous sentez en vous de la réticence, commencez à intégrer cette manière de manger petit à petit.

Et le plaisir dans tout ça ? Oui, en effet, que faisons-nous de cette notion ? Il suffit que nous en tenions compte en commençant par le plaisir des yeux. Une belle assiette vivante de couleurs variées par une composition de légumes de saison accompagnés ou pas de protéines, enchante déjà votre cerveau et vos papilles, le corps est prêt à recevoir. Et pour le dessert ? Ah ?! Oui. Eh bien, il existe des yaourts au soja, des fruits cuits, de la compote sans ajout de sucre…etc.

Faites-lui confiance !

Feminastro conseil : 

Un bon gâteau au chocolat ! Oui, à condition de le manger en pleine conscience et surtout de ne pas se culpabiliser.De toute manière, quelle que soit votre façon de vous nourrir, le corps vous fera sentir si vous êtes dans l’excès ou la privation.

 

[partage_reseau_sociaux]