Que penser du mode végétalien chez l’enfant ?

Les besoins des jeunes enfants sont-ils couverts sans problème par une alimentation végétalienne ?

Voilà une question que de nombreux parents se posent. 

Pour des raisons du moins éthique les personnes adoptants le végétalisme ne consomme aucun produit provenant du règne animal. « voir notre article vegan,on s’y met ».

Ni viande ,ni œuf, ni lait, cela ne nous exposeraient-ils pas des carences alimentaires en l’absence d’alimentation adaptée ?

Notre corps aurait-il besoin d’une supplémentation en vitamine B12 ?

Le projet de loi en Italie visant à interdire cette alimentations aux enfants doit-il nous amener à réfléchir ?

Si nous prenons en considération les influences et la progression rapide au sein de notre hexagone, devrions-nous encore considère un régime vegan ou végétalien comme étant austère voir sectaire ?

Dans l’article qui va suivre nous sommes efforcer de répondre à toutes les interrogations, À la fois de parents végétaliens qui aimerait amener leurs enfants sur ce chemin et d’un autre côté des parents qui se voient confrontés à une serieux dilem face à un enfant qui ne souhaite plus manger un seul animal.

Est-ce dangereux d'imposer un régime végétalien à son enfant ?

La plupart du temps, lorsque vous entendez parler de quelqu'un qui passe à un régime végétalien, vous pensez généralement aux adultes. Avez-vous déjà pensé au nombre d’enfants qui changent chaque année en végétalien ? La plupart des gens ont tendance à oublier facilement les enfants qui font la transition, ce qui est parfaitement normal. Les adultes sont généralement ceux qui reçoivent le plus d'attention, mais il y a certains problèmes particuliers que les enfants ont tendance à rencontrer et qui peuvent être aidés. Il est possible d'amener votre enfant à adopter avec succès un régime végétalien, mais avec quelques conseils en main, ce sera beaucoup plus facile que vous ne l'aviez imaginé.

L'âge réel de votre enfant aura un impact énorme sur la simplicité du processus. Bien sûr, si vous commencez avec un très jeune bébé, ils ne vont pas savoir ce qui leur manque. Cependant, les enfants plus âgés et même les adolescents peuvent être extrêmement obstinés et difficiles à accepter. Cela signifie que vous pourriez avoir besoin de tenter une corruption afin de leur faire considérer le végétalien comme une excellente opportunité. Si votre enfant a été élevé de façon habituelle à la viande et à d’autres produits animaux pendant des années, il est préférable de commencer par supprimer progressivement ces aliments de son régime alimentaire normal. Faire un changement soudain qui est radical trouvera presque toujours des enfants rebelles et très mécontents

Vous devriez également prendre quelques minutes pour vous asseoir avec les enfants pour leur expliquer ce que vous faites et comment cela peut aider les animaux. Cette petite quantité d’informations est souvent tout ce qui est nécessaire pour obtenir l’impact souhaité de nombreux enfants. Pour d'autres enfants, cela pourrait être une cause de catastrophe. Essayez de tenir compte de la personnalité exacte de votre enfant avant de prendre cette mesure pour vous assurer que ce sera un geste judicieux pour votre situation. 

Un autre élément clé est la recherche de moyens d’impliquer réellement votre enfant. Si vous demandez conseil sur le choix des fruits et légumes qu’ils apprécient, vous constaterez qu’ils sont beaucoup plus réceptifs au changement. Cependant, si vous êtes plutôt occupé à les forcer à accepter le nouveau régime, vous serez à nouveau confronté à une grande résistance et à beaucoup de stress. Faire en sorte que votre enfant soit enthousiasmé par le changement est quelque chose qui aidera vraiment à aplanir l’ensemble du processus.

Vous devriez également chercher des tâches spécifiques que votre enfant peut faire. De l'aide à la sélection de certains repas pour le menu à vous aider à faire des achats et même à faire des recherches pour de nouvelles recettes. Si votre enfant a le sentiment d'être impliqué et d'avoir son mot à dire dans les repas préparés, il est plus enclin à être ouvert aux nouveaux aliments que vous souhaitez qu'ils essaient. Le simple fait de mettre des plats sur la table que votre enfant n’a jamais vus auparavant n’aura probablement pas une bonne réponse au bout d’un moment. 

Il est également important de ne pas oublier que Tous les enfants ne gèrent pas très bien le changement.

Le régime végétarien ne doit pas s’improviser il nous reste à penser que tout parent doit avoir des connaissances poussées en nutrition pour éviter de mettre leur enfant danger.

Le danger devient palpable il vous faudra tout de même respecter un équilibre très savant entre les sources différentes de protéines céréalières et végétales pour conserver un apport efficace en acides aminés, l’apport en protéines est primordial. 

L’alimentation de l’enfant doit être assez riche en protéines végétales qui a porté huit acides aminés indispensables au bon fonctionnement de l’organisme chez l’enfant.

Toutes les carences à surveiller :

Il n’est pas rare de voir des végétaliens exposés les carences en calcium en zinc ou en fer.

Présent dans tes produits végétaux le faire d’origine végétale et moi bien absorbé que le faire d’origine animale certains aliments comme le thé oui fibre empêche son assimilation.

Pour agir avec prudence éviter les carences enfer il vous sera conseillé de consommer de la vitamine C qui vous aidera à mieux assimiler.

Une supplémentation obligatoire en vitamine B12 

Il est d’une évidence que ce mode alimentaire restrictif exclu bon nombre d’aliments un enfant peut se voir exposé à des carences parfois sérieuses, notamment la vitamine B12 présente uniquement dans les produits animaux.

Voilà une des règles que connaissent bien les végétaliens, et Il n’est pas rare qu’Enfants ou adultes ce supplément te avec cette vitamine.

Indispensable au fonctionnement du système nerveux et du tube digestif

Notre conseil :

Il sera très important que vous vous rapprochiez du médecin traitant de votre enfant, ou votre pédiatre, qui saura vous accompagner dans votre démarche. 

Et bien évidemment dans le cas où le choix serait celui de votre enfant continuer à lui prouver à quel point vous le comprenez, et quoi qu’il en soit, il sera important d’accompagner votre enfant dans ses choix.... et même si ce ne sont pas les nôtres…