La Co-dépendance affective

Menez-vous la vie qui vous ressemble ?

 

[partage_reseau_sociaux]

 

Qu'est-ce que la Co-dépendance affective ?

Sentiment de ne pas être aimé ou besoin éternel de reconnaissance…

Est-ce qu’il vous est déjà arrivé ?

  • Des relations amoureuses difficiles
  • Une tendance à excessivement prendre soin des autres 
  • Des partenaires qui ne s'engagent pas
  • Des partenaires toxiques (pervers, agressifs, violents, ...)
  • Des échecs affectifs répétés
  • La difficulté à sortir de relations peu satisfaisantes


Dans ce cas, vous souffrez peut-être de dépendance affective.

Peut-être, lorsque vous étiez enfant, avez-vous manqué d'attention. Peut-être vos parents avaient-ils manqué eux-mêmes de reconnaissance et se servaient-ils de vous pour l'obtenir. Il fallait les satisfaire.

Nous nous demandons souvent, si le sens que nous donnons à notre vie sentimentale est aussi gratifiant que celui du voisin et de la voisine qu’ils donnent à leur vie de couple.

Mais un manque de reconnaissance, un amour insuffisant, crée très rapidement un manque à combler et nous prépare ainsi très insidieusement au terrain de la Co-dépendance.

Voilà un article qui risque de bousculer vos préjugés, nous essayons ici de vous donner un autre regard tant sur le plan affectif tant sur ce regard que vous avez de vous-même.

Dans cet article Juliette (Love Coach) explique que le fait d'avoir des besoins affectifs aigus n'est pas une chose anormale.

Reconnaissant qu'il s'agit d'une démarche assez longue qui demande beaucoup de courage face aux changements, elle propose des moyens que nous pouvons mettre en pratique tous les jours afin d'accélérer les progrès tout en parvenant à la sérénité.

Vous allez découvrir :

  • Comment VOUS CRÉEZ TOUT ce qui vous arrive, y compris le fait d'attirer à vous des partenaires qui ne s'engagent pas
  • Comment ces relations ont UN LIEN AVEC VOTRE ENFANCE
  • Comment votre attirance l'un pour l'autre est LE RESULTAT DE VOS PEURS respectives
  • Comment ATTIRER enfin à vous DES PARTENAIRES QUI S'ENGAGENT

 

ECKHART TOLLE, dans son livre « Mettre en pratique le pouvoir du moment présent » nous dit : Toute dépendance naît d’un refus inconscient à faire face à sa propre souffrance et à la vivre.

La plupart d'entre nous ont des tendances naturelles à être co-dépendants ou de souffrir de dépendance affective.

Mais pour beaucoup de co dépendants cela devient un style de vie comme un mécanisme mit en place plutôt bien huilé.

Ce genre de comportements non compris et impossible à dominer peuvent aller jusqu'à blesser profondément les gens et détruire les relations qu’elles soient amicales ou amoureuses.

Quand le motif premier d'aimer quelqu'un, vient d’un besoin désespéré d'amour, cela devient dommageable et fatalement cela fait beaucoup de dégâts.

Le type de changement nécessaire

Si vous voulez sortir de la dépendance affective, apprenez à renverser le processus d’aliénation. Au lieu de continuellement renoncer à être soi-même apprenez à vous respecter et à vous aimer.

Cela me fait penser à la vie menée par Socrate ;

Bien connu est le fait que Socrate passa sa vie à se soucier d’éveiller en autrui le souci du bien, du vrai, et de soi-même afin de sortir du dysfonctionnement de la "dépendance affective" 

Connaissez-vous l'énigme de Socrate ? Elle a le pouvoir d'éliminer le stress et les soucis de votre vie !

Un beau jour, une femme alla voir Socrate et lui demanda le secret pour se sentir en paix et avoir la vie qu’elle désirait. Il lui tendit alors un banal verre d'eau et lui posa une simple question : "Combien pèse ce verre ?".

Si vous avez déjà tenu un verre d'eau quelques minutes, vous connaissez déjà la réponse de l'énigme de Socrate.

Le poids réel du verre n'a aucune importance : si vous le tenez quelques minutes il semble léger mais essayez pendant toute une journée et vous verrez :-)

Les soucis de votre vie sont comme ce verre d’eau. Pensez-y un court instant et le stress est faible. Pensez-y plus longtemps et le stress commence à vous faire souffrir et votre confiance naturelle chute. Pensez à eux toute la journée et alors le stress vous paralyse : vous devenez incapable de faire quoi que ce soit...

La vraie question ce n'est pas le poids du verre, c'est de savoir comment le lâcher :-)

En résumé :

Les problèmes de Co-dépendance :

La co-dépendance peut être définie comme une intoxication aux gens, aux comportements ou aux choses. La dépendance affective vous prédispose à contrôler vos sentiments intérieurs tout en contrôlant les gens, les choses et les événements à l'extérieur. Pour le co-dépendant, le contrôle ou le manque de contrôle sont centraux à chaque aspect de la vie.

Certains individus ne sont heureux QUE si les autres le sont, ils ne savent pas dire "non", sont parfois dans des relations abusives (pas toujours physiques mais où il peut y avoir beaucoup de blâme, de secrets, de négligence, de sentiments de culpabilité...).

Leur bonheur dépend du bonheur de l’autre.

Nous tendons à trop donner de nous-mêmes afin de s'assurer que les autres nous aiment. Parfois nous nous faisons violence et nous nous blessons nous-mêmes parce que nous ne savons pas dire non quand nous devrions dire non. La co-dépendance est vraiment un cri du coeur blessé pour obtenir l'amour. 

Les conseils de notre LOVE coach :

Le lâcher prise avec votre partenaire.

Une relation se construit et évolue au fil des années. Les disputes sont inévitables et bien souvent salutaires.

Montrons-nous responsables et exposons tranquillement à notre moitié ce qui nous tracasse.

Un échange de point de vue est toujours apaisant et libérateur.

Nous ne pouvons pas tout contrôler.

Nous ne possédons pas les supers pouvoirs qui nous permettraient de transformer tout ce que nous n’apprécions pas.

En revanche vos émotions sont un véritable baromètre.

Elles sont indispensables pour avancer.

Accepter et accueillir toutes ces émotions comme la colère, la tristesse, la lassitude, la crainte… sont nécessaires.

Ces émotions dites négatives vous permettent également de mettre le doigt sur un problème… que vous pouvez régler.

N’ayez-pas peur de la solitude occasionnelle.

-       Posez des limites saines pour vous.

-       Faites une chose à la fois.

Et le plus important : Tout n’est pas votre faute !  (Ne plus vous sentir responsable).

Belle route

Juliette

 

A lire (en français):

Beattie, Melody. Vaincre la Co-dépendance. 

Comment cesser de voler au secours des autres en leur sacrifiant votre propre épanouissement. Béliveau, 1994.

Beattie, Melody. Agir avec le cœur

Carnes, Patrick.  S'affranchir du secret 


[partage_reseau_sociaux]