Comment vaincre la solitude

 

 [partage_reseau_sociaux] 



La solitude ou la peur de l'engagement ?

Qu’elle soit désirée ou imposée, la solitude est un sentiment qui vient de l’intérieur.

La Grande-Bretagne vient de créer un secrétariat d'Etat destiné à lutter contre la solitude. En Angleterre, 200 000 personnes passent souvent un mois sans parler à personne. Chez nous, ce n'est pas mieux : 300 000 personnes de plus de 60 ans sont en situation de "mort sociale".source: France Inter

Tout le monde ressent de la solitude à un moment ou à un autre dans sa vie et ce n'est jamais agréable.

Les gens se sentent seuls pour de nombreuses raisons :

Vous pouvez avoir une vie sociale bien remplie et vous sentir seule.

Curieux paradoxe n’est-ce pas ! Le vide affectif qu’elle engendre peut découler sur un repli sur soi, qui pourrait amener sournoisement à l’isolement.

La solitude est-elle nécessaire ?

C’est une belle opportunité pour se retrouver, se ressourcer, se redécouvrir, s’ouvrir à la vie en se retrouvant face à soi-même.

Actuellement, peu de personnes sont conscientes de cette occasion pour faire le bilan sur leur vie. Bien souvent l’isolement amène à la recherche d’une béquille extérieure.

Accepter la solitude passagère !

Cette dernière revêt plusieurs formes qui conduisent à des comportements compulsifs dans plusieurs domaines (alcool, drogues, alimentation, sport, internet, sexe, achats compulsifs…etc) anesthésiant momentanément ce « vide ». Ces compulsions peuvent évoluer vers une dépendance.

A l’heure d’Internet et des réseaux sociaux, on pourrait croire que le sentiment de solitude perdrait un peu du terrain mais il faut croire que les contacts virtuels ne remplaceront jamais les vraies relations.

C’est un autre sujet vaste et très intéressant.

La cyber-addiction oul'addiction aux sites de rencontre nous conduit à l’isolement donc par conséquent à la solitude.

Je vous mets au défi : Coupez votre ordinateur.

Bien entendu, il y a des solutions.

- La méditation est une façon d'accepter chaque événement.


N'ayez pas honte d'être seul !

Si vous sentez que vous basculez petit à petit et que vous avez le désir, la petite flamme, la prise de conscience de votre état, il est temps pour vous de vous ressaisir et de demander un accompagnement si vous en sentez la nécessité.

 

Mettre à distance l’émotion

Pour ne pas se laisser submerger par ce sentiment, il est essentiel de le comprendre. A partir de là, vous allez apprendre sans craintes à vous faire ami avec vos émotions qui sont le moteur de votre vie. Vous verrez votre quotidien autrement et prendrez du plaisir dans les petites choses simples, qui auparavant vous enfermaient dans une routine.

Cette progression vous réservera bien des surprises. A nouveau responsable de votre vie. Des talents insoupçonnés se révéleront à vous. Le goût d’apprendre renaîtra, des passions inaccomplies rejailliront. Vos dons s’exprimeront enfin. Votre épanouissement personnel illuminera votre entourage.

Alors, vous croyez encore que la solitude est une impasse !

Voyez là comme une bénédiction ! Le hasard n’existant pas, ne la repoussez pas. Vous ne feriez que retarder l’échéance.

Vous méritez d’être heureux. Le bonheur est contagieux, pensez à vous entourer de personnes positives dans la même dynamique que vous.

Et vous verrez désormais que ces espaces de solitude vous seront indispensables. Votre bienveillance envers vous-même, vous réclamera ces instants précieux.


 [partage_reseau_sociaux]