menopause-comment-deceler-symptomesMénopause : comment déceler les symptômes ?


La seule façon de définir la ménopause c’est de la décrire comme une étape de transition   marquée par des symptômes qui manifestent la fin de la fertilité chez la femme. Ces derniers apparaissent souvent de manière imprévisible. En bref, c’est une totale anarchie hormonale !

Généralement, on désigne les maux de ménopauses par des troubles climatériques. Il existe deux catégories de troubles à savoir, les troubles climatériques de type physiologique et ceux qu’on appelle les troubles climatériques de type psychologique.

 

Les troubles climatériques physiologiques 

Légère prise de poids

Avec le vieillissement, notre organisme finit par ne plus brûler assez de calories. Ce relâchement est particulièrement causé par la réduction de notre masse musculaire. Il est donc essentiel de réguler notre approvisionnement et notre alimentation afin de guérir nos méfaits.

Les bouffées de chaleur 

Elles se manifestent par une sensation de chaleur souvent accompagnée de rougeurs, au niveau du visage et du cou, puis s'étend vers le thorax et les épaules. Chez certaines femmes, les bouffées de chaleur s'accompagnent de sueurs intenses. Elles peuvent surgir durant la journée ou pendant la nuit. Elles ne sont pas à craindre mais peuvent être très désagréables !

Trouble d’urine 

Ce genre de symptôme se révèle par un manque de contrôle de la vessie, cela peut engendrer des petites fuites urinaires, surtout aux moments d'efforts tels que les éternuements, les fous rires et autres. Il serait plus judicieux de prendre des précautions dès l'apparition de ce signe.

 Sècheresse vaginale 

La sécheresse vaginale peut survenir à tout âge. Mais avec la ménopause, celle-ci s’accentue terriblement ce qui crée ainsi un inconfort physique et psychologique. La sécheresse vaginale peut entraîner des douleurs lors des rapports sexuels une petite diminution de la taille du vagin, suivie d’un relâchement du muscle vaginal. Ces deux phénomènes intensifient le manque de confort lors des rapports sexuels. D’autres réactions cutanées peuvent se produire telles que les démangeaisons, les vaginites et les infections.

Le vieillissement accéléré de la peau 

À la ménopause, la peau se relâche, se déshydrate et les rides deviennent plus prononcées. La pilosité au niveau du visage augmente tandis que sur le cuir chevelu on observe une baisse de poussée et une grande chute de cheveux. Cependant, il existe d'autres facteurs qui peuvent engendrer des changements au niveau de l'apparence de la peau comme l'exposition au soleil, le temps, la baisse de l'activité des glandes thyroïdiennes.

Les modifications de la voix

Une voix de mêlécasse, voilée, une fatigue vocale, un essoufflement, s'efforcer de parler…Une explication scientifique s’impose ! En effet la production d'œstrogènes s'amenuise, les hormones mâles prennent le dessus, des vaisseaux s'affaiblissement, enfin les muscles au niveau des cordes vocales s’induisent. 

Menstruation irrégulière

C’est l’un des symptômes les plus connu et le plus remarqué En effet le cycle périodique se chamboule. Entre 40-50 ans, la production d’œstrogènes se réduit, il n’y a plus d’ovulation ni de règles et la réserve d’ovules s’amenuise. 

Les troubles climatériques psychologiques

La baisse de la libido

La moitié des femmes se plaignent d'une réduction du désir sexuel dû à la baisse de la lubrification vaginale, le pivot des douleurs lors des rapports, et la baisse de la sensibilité de l'organe du plaisir sexuel féminin : le clitoris.

Le désir sexuel est un phénomène humain complexe qui, sur le plan hormonal, dépend surtout des hormones sexuelles : les œstrogènes et les androgènes. Selon une étude portant sur l'état des femmes à la ménopause, la libido diminue au fil les années. Pour plus d'informations concernant la sexualité avec l’âge, voir notre article sur les astuces pour préserver votre libido.

L’insomnie 

La plupart des femmes souffrent de troubles du sommeil avec une diminution de la durée et de la qualité du sommeil qui donne suite à des changements d’humeur. 

Les réveils se font au milieu de la nuit. Ces nuits peuvent être accompagnées et cadencées par des bouffées de chaleur, des malaises physiques et psychiques, voire même des inquiétudes sur la vie quotidienne, voire des réflexions sur la vieillesse, la maladie, les enfants....