Le TAO de la Sexualité

 

Une pratique énergétique sexuel... Resterait-elle avant tout une voie de développement spirituel ?

Les premiers manuels de sexe viennent de Chine. Les manuels de sexe traitent de la meilleure façon de faire l’amour, de faire durer l’acte sexuel, de se donner du plaisir, d’avoir une descendance et de conserver une bonne santé. Ces livres sont tout à fait pratiques, illustrés de dessins précis, ils sont destinés aux couples débutants, les conseils s’adressent autant à l’homme qu’à la femme.

" Le tao de la sexualité consiste dans la guérison, la multiplication et la transformation de l'énergie sexuelle. Les femmes apprennent à libérer l'énergie et la force de leurs ovaires, les hommes la force du sperme, pour les faire circuler consciemment dans le corps ", écrit Maitreyi Piontek, élève de Mantak Chia, dans Le Tao de la femme (éd. Le Pré aux Clercs).

L’union sexuelle symbolise l’union de la Terre et du Ciel.

Comme le tantrisme, le taoïsme chinois a produit de nombreux écrits sur la sexualité, proches d'une sorte d'alchimie intérieure. Certaines techniques sexuelles complexes, décrites dans des ouvrages anciens, sont assimilées à des recettes d'immortalité. Là encore, il s'agit avant tout de textes symboliques. Le taoïsme se fonde sur un sentiment d'unité avec le monde, vécu dans la double polarité yin-yang, masculine-féminine. Il est à noter qu’à l’origine, le terme « yin » désigne tout ce qui se rapporte au sexe ; ce n’est que plus tardivement qu’on lui attribue une signification purement féminine. L’expression « yin tao » signifie « principes de la vie sexuelle »..Le développement de cette conscience se fait à l'aide des techniques énergétiques : qi gong, massages, respiration, méditation, travail sur le son.

Histoire

Dès le 3ème siècle avant JC, dans la Chine ancienne, circulent des livres de recettes sexuelles: les « manuels de sexe », recueils de recettes pour une vie sexuelle conforme aux principes du Tao. L’expression « Tao de l’art d’aimer » se réfère à cet art de vivre.

Depuis la plus haute antiquité, les Chinois ont accordé une importance particulière à leur sexualité, considérant que les organes génitaux étaient le lieu de résidence d’un capital énergétique considérable. Ils pensaient qu’il était ainsi possible d’unifier le corps et l’esprit, d’atteindre la longévité et l’immortalité.  Ils ont ainsi toujours considéré que la sexualité était aussi indispensable à la vie que de respirer.

Selon le Tao, l’homme doit manger, boire, se reposer et travailler suffisamment mais sans excès pour vivre en harmonie avec l’univers et doit également avoir une vie sexuelle satisfaisante. Pour les taoïstes il existe donc certains principes à respecter en matière de sexualité afin de vivre en bonne santé et trouver une harmonie du corps et de l’esprit.

Le Tao de l’art d’aimer apparaît dans la Chine ancienne à l’époque où la société évolue du matriarcat vers le patriarcat, les hommes et les femmes sont alors sur un pied d’égalité en tant que partenaires sexuels.

La sexualité n’est jamais considérée comme un péché, mais comme un phénomène naturel.