Le Tantra

 [partage_reseau_sociaux]


Le mot tantra est composé de deux mots sanskrits « tanoti » signifiant « expansion » et « trayati » signifiant « libération ».Ceci renvoie donc à « la science de l'expansion de la conscience et de la libération de l'énergie ».Tout comme le Kamasutra, le tantrisme repose sur le principe que le corps et l’esprit sont indivisibles. Il constitue donc une pratique d’éveil spirituel comprenant l’accès au plaisir physique.Comme nous allons le voir, cette pratique inclut des techniques respiratoires et des postures permettant de canaliser l’énergie sexuelle « le kundalini ». Dans cette philosophie, le but ultime de la relation sexuelle est de réaliser la fusion des principes masculins et féminins. Kundalini-Shakti est le nom donné à l’énergie vitale et fondamentale, elle anime tous les niveaux de l’être, qu’il soit particulier ou universel. Kundalini signifie « la lovée ». Cette énergie, présente dans l’individu, est symbolisée sous la forme d’un serpent qui réside dans le centre subtil de la base, situé au bas de la colonne vertébrale. Ce serpent est, dit-on, enroulé trois fois et demi autour d’un Linga noir (le Svayambhu Linga), sa tête reposant, endormie, sur le sommet du linga.La pratique d’une sexualité sacrée participe à la transformation intérieure capable de mener à l'Éveil.

Histoire                               

Le tantrisme sexuel prend sa source dans plusieurs écrits du Nord de l’Inde à partir du VIIe siècle. Son courant principal est le tantrisme shivaiste (de la Déesse Shiva) qui est traditionnellement transmis par des femmes « les yogini » pratiquant le yoga.Les tantras sont des textes qui se veulent être la continuation des Véda. Les Véda sont des formules de liturgie et de rituel qui apparaissent en Inde entre 1500-1000 av. J.-C. et qui remontent à une tradition peut-être plus lointaine. Elles ne furent pas transcrites avant le huitième siècle avant notre ère.Les tantras se présentent eux-mêmes comme l'enseignement ultime offrant la connaissance du monde et les pratiques les plus pointues dans le domaine de la spiritualité.
Le tantrisme a toujours existé, dans toutes les cultures (alchimie médiévale, chants d'amour arabes, amour courtois des troubadours) mais son apogée se trouve être le Xie et le XIIe siècle en Inde.En Occident, l'arrivée des pratiques spirituelles orientales depuis la deuxième moitié du XXe siècle a permis la découverte de la méditation et le yoga et de cette sexualité.Un des objectifs du tantrisme est de développer et de canaliser l'énergie qui sommeille en nous. L'acte sexuel, appelé le « maîthuna » est une des options qui contribue à la rencontre de cette énergie.Le tantrisme permet d'intégrer la sexualité dans un cadre spirituel.

Principe

La sexualité tantrique s'inspire d'une ancienne philosophie indienne. Cette philosophie, le tantrisme, est essentiellement basée sur l'opposition entre le féminin et le masculin. Le tantrisme se définit ainsi comme la recherche de la fusion de cette opposition masculin/féminin pour atteindre un degré plus élevé de conscience. Dans ce sens, la sexualité est une des étapes y menant. Le yoga tantrique est le moyen permettant d’intégrer les principes masculins et féminins afin d’atteindre cet état de conscience modifié.

Le yoga tantrique constitue la voie sexuelle.

L'approche de la sexualité par le yoga tantrique ouvre de nouvelles visions et possibilités d'épanouissement. La voie spirituelle du tantrisme rejoint celle du Tao : permettre aux choses d'être telles qu'elles sont, laisser les courants cosmiques porter l'individu à leur gré.

Le yogatantrique est un moyen de dépasser la sexualité dominée par l'action et la course à l'orgasme, pour aborder le vécu mystique. Cette technique puissante permet de développer l'énergie sexuelle, de la faire circuler dans le corps et de diriger la puissance orgasmique vers le cerveau.

Grâce à cette technique, il est possible de vivre dans la sexualité des moments uniques où l'individu est relié au cosmos.